Liberté de penser…… et d'écrire – Julie Tomiris

Tentative d'Etre

Archive pour la catégorie 'Poesie'

UN ARBRE VOULAIT VOIR LA MER

Posté : 28 février, 2018 @ 3:36 dans L'Aventure...c'est l'Aventure !!!, Pensees poetiques, Poesie, Reflexions, Videos Relaxation | Pas de commentaires »

IMG_20171020_173038

Un arbre voulait voir la mer !

Envie lui aussi de voguer, bercé par les vagues,

Sentir son essence caressée par les flots !

•✽☆.•*¨`*.••.*•✽

Un arbre voulait atteindre le rivage,

se libérer de ses racines enfouies en ancrage,

amarrées à la terre tel un cordon ombilical,

que seuls tempêtes et ouragans ont le pouvoir de rompre,

le condamnant ainsi à se coucher au sol,

devenir la proie des tronçonneuses assassines.

•✽☆.•*¨`*.••.*•✽

Un arbre voulait être sur la mer !

Se laisser dériver au gré des courants,

être éclaboussé d’écume, mais flotter tout le temps.

Ne plus être esclave des quatre saisons,

à fleurir au printemps, en hiver se dénudant !

•✽☆.•*¨`*.••.*•✽

Un arbre voulait être sur la mer !

Apercevoir au loin enfin,

l’horizon Liberté aux senteurs parfumés

d’iode marine, sans chaînes, ni racines.

Sortir de cet enfer recouvert de bitume !

Respirer l’air du large, fuir l’amertume !

•✽☆.•*¨`*.••.*•✽

Un arbre voulait naviguer,

comme autrefois il habillait la coque d’un seigneur de la mer,

conquérant et fier nef des flibustiers, révoltés ou corsaires !

De sa proue, aux formes généreuses, offerte aux océans,

en offrande sacrée de l’histoire du bateau,

elle saluait les dieux, Éole, Poséidon,

implorant à chaque vague leur grande protection.

•✽☆.•*¨`*.••.*•✽

Un arbre voulait voir la mer !

Il le voulait si fort que son tronc se tordit,

se noua, tant et si bien,

qu’il se façonna en maillon d’une chaîne

prisonnière de son ancre à un navire fantôme,

que nul port n’attend, nulle île déserte n’espère !

•✽☆.•*¨`*.••.*•✽

Un arbre qui voulait voir la mer !

Devenir navire pour s’enfuir !

Un arbre qui rêvait seulement de partir !

 

¸¸.•’´°
(¯`´¯) ✰
`*.¸.*´ 

JulieTomiris – 28/02/2018

Quand le temps s’arrête au soleil couchant :

Image de prévisualisation YouTube

Maître Cor….beau parleur !

Posté : 14 octobre, 2015 @ 11:53 dans Humour, Poesie | 4 commentaires »

 

Maître Cor....beau parleur ! dans Humour grand_10

Maître Cor…moran sur un arbre perché,

scrutait l’horizon sa copine à côté !

Maîtres de ce lieu réquisitionné avec fierté,

pour rien au monde maintenant n’accepteraient de partager,

cet arbre dénudé, déserté avant eux de toute présence ailée.

Surtout avec celui qui nargua le renard,

que Jean de la Fontaine ironise dans sa fable,

connu comme le loup blanc, tout en étant tout noir !

Vous avez deviné de qui je veux parler,

celui qui reçoit la leçon de morale,

que tout flatteur vit au dépens de celui qui l’écoute

qui se laisse berner par des mots enjôleurs,

des compliments menteurs par plus rusé que lui.

Dans la fable un renard, dans la vie… un politique,

venu aujourd’hui frapper jusqu’à à ma porte,

pour m’appâter avec un fromage faisandé

chapardé à ses adversaires dans un arbre à côté.

Moralité, nous ne sommes pas des cormorans,

ces oiseaux qui préfèrent la mer à toutes les flatteries.

Nous sommes des corbeaux, se laissant manipuler,

par tous ses beaux parleurs qui viennent lécher nos bottes

pour se faire élire, en nous promettant monts et merveilles,

le sourire figé et la main tendue à régler toutes nos misères.

Mais le fromage a fait un long voyage de menteurs en menteurs

Et plus personne n’en veut dès l’or que son odeur est celle d’un pourri !

Julie Tomiris – 26.02.2015

 f7wvv48t.gif

Un dimanche dans le désert

Posté : 3 juillet, 2015 @ 9:21 dans Poesie | Pas de commentaires »

 

Deserts_wallpapers_435

autocollant-breton-triskell-eau-terre-feu

Le ciel breton pleure, mais arrose les fleurs.

Un dimanche morose, mais un jour de pause.

Un air de routine, de quotidien rustine,

au passage du temps pourtant très turbulent.

 

Les nouvelles du monde s’enlisent dans l’immonde

Le pouvoir de l’Avoir augmente la misère

Et Mère Terre réagit, exprime sa colère.

Des morts par milliers au Népal depuis hier !

Séismes, tsunamis, inondations meurtrières,

Trop longtemps méprisée, pour mieux se faire entendre

Elle réveille ses volcans en guise d’avertissement.

 

Un bref résumé du monde déstabilisé,

malade de l’homme perturbé et frustré.

Gris est le ciel, grise est la vie,

mais les fleurs triomphent en multicolores,

offrant leurs pétales en atours parfumés

aux pollinisateurs séduits par leur beauté.

 

Irrésistible attrait, leurre de Mère Nature,

la fleur, toujours, restera un inestimable présent,

le cadeau préféré de l’amoureux, de l’amant,

une perle à séduire un cœur solitaire,

invitant les sourires et les émerveillements.

 

 

Julie Tomiris

26 avril 2015

 

Miracle du coucher de soleil

Posté : 23 octobre, 2012 @ 10:38 dans Poesie | Pas de commentaires »

<a href="">

Image de prévisualisation YouTube

 

Miracle du coucher de soleil dans Poesie imgp00701-300x225

Revisiter le ciel chaque soir au couchant

Un rendez-vous céleste apaisant les tourments,

Un regard qui s'évade vers un autre univers

Un voyage sans frontière

dans l'espace et le temps,

A confier son âme à la lumière solaire,

A enflammer son cœur des couleurs de l'Amour,

D'un rouge flamboyant embrasant les nuages

Comme la flamme de l'âtre, se nourrissant des bûches

livrées au feu ardent à réchauffer la nuit,

Le regard se perd et s'abandonne

à des pensées vagabondes, très vite dévorées

par cette beauté ardente, teintée d'Eternité,

d'une œuvre inestimable, sans cesse renouvelée,

Peinture du firmament éphémère et sacrée.

Le voyage se termine, Maître Râ se retire

sur des teintes pastelles, une dernière fois s'étire

S'efface peu à peu derrière l'horizon

un Adieu lumineux sans demander pardon

scandant une journée, à jamais disparue.

Julie Tomiris

Musique et Poésie au Clair de lune

Posté : 22 septembre, 2012 @ 5:18 dans Poesie | Pas de commentaires »

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Clair de lune

La lune était sereine et jouait sur les flots. -

La fenêtre enfin libre est ouverte à la brise,

La sultane regarde, et la mer qui se brise,

Là-bas, d’un flot d’argent brode les noirs îlots.

De ses doigts en vibrant s’échappe la guitare.

Elle écoute… Un bruit sourd frappe les sourds échos.

Est-ce un lourd vaisseau turc qui vient des eaux de Cos,

Battant l’archipel grec de sa rame tartare ?

Sont-ce des cormorans qui plongent tour à tour,

Et coupent l’eau, qui roule en perles sur leur aile ?

Est-ce un djinn qui là-haut siffle d’une voix grêle,

Et jette dans la mer les créneaux de la tour ?

Qui trouble ainsi les flots près du sérail des femmes ? -

Ni le noir cormoran, sur la vague bercé,

Ni les pierres du mur, ni le bruit cadencé

Du lourd vaisseau, rampant sur l’onde avec des rames.

Ce sont des sacs pesants, d’où partent des sanglots.

On verrait, en sondant la mer qui les promène,

Se mouvoir dans leurs flancs comme une forme humaine… -

La lune était sereine et jouait sur les flots.

Victor Hugo (1802-1885) - Les Orientales

Image de prévisualisation YouTube

Un peu de poésie

Posté : 4 juin, 2010 @ 11:55 dans Poesie | Pas de commentaires »

Promenade bucolique durant laquelle la poésie sublime la Nature dans une mélodie de mots qui enchante les sens

Extrait :

Le Lac 

  

O lac ! rochers muets ! grottes ! forêts obscures ! 

Vous que le temps épargne ou qu’il peut rajeunir, 

Gardez de cette nuit, gardez belle nature, 

Au moins le souvenir ! 

  

Qu’il soit dans ton repos, qu’il soit dans tes orages, 

Beau lac, et dans l’aspect de tes riants coteaux, 

Et dans ces noirs sapins, et dans ces rocs sauvages 

Qui pendent sur tes eaux ! 

  

Qu’il soit dans le zéphyr qui frémit et qui passe, 

Dans les bruits de tes bords par tes bords répétés, 

Dans l’astre au front d’argent qui blanchit ta surface 

De ses molles clartés ! 

  

Que le vent qui gémit, le roseau qui soupire, 

Que les parfums légers de ton ai embaumé, 

Que tout ce qu’on entend, l’on voit ou l’on respire, 

Tout dise : « Ils ont aimé ! »

&

Lamartine 

                          

   

 

Dinosaure & Dragons |
toutesmeslectures |
AFRIKANERS Les secrets de V... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Jeunesse Eternelle
| le blog funki de Thaïs
| thibaultlauragais